Tools:
Tools
Home

Végétalisation des toitures

Les graminées enrichissent les toitures végétalisées. Photo : C. Egger, Detailstudios

Toiture végétalisée de grande valeur écologique avec du bois mort et autres structures pour les abeilles sauvages. Photo : C. Egger, Detailstudios

Les toitures végétalisées de grande valeur écologique offrent un habitat aux insectes. Photo : C. Egger, Detailstudios

Les plans d'eau sur les toitures végétalisées sont particulièrement importants, car ils offrent aux animaux une ressource vitale. Photo : C. Egger, Detailstudios

Le toit de l'hôpital d'Augsbourg, recouvert d'une végétation intensive, offre un lieu pour les pauses et la détente. Photo : Association fédérale GebäudeGrün e.V.

Les toitures végétalisées offrent un habitat et une protection contre la chaleur, et permettent le stockage d'eau. On distingue trois catégories de végétalisations en fonction de l'épaisseur du substrat:

  1. Végétalisation extensive, substrat d'env. 10 à 15 cm; 
  2. Végétalisation intensive simple, substrat d'env. 15 à 25 cm; 
  3. Végétalisation intensive, substrat de 25 cm à 1,5 m.

Pour les plantes, les animaux et les autres organismes, les toitures sont un site extrême, exposé au soleil, au vent et à la pluie. Une épaisseur de substrat suffisante, des structures de protection contre le soleil, le vent et la pluie ainsi qu'une plantation écologiquement précieuse revêtent donc une grande importance. Les végétalisations bien planifiées et entretenues peuvent offrir un habitat de remplacement à de nombreuses espèces de plantes, animaux, mousses et champignons. La colonisation peut s'effectuer passivement par le vent ou activement par des organismes volants ou rampants. Les végétalisations de toiture sur des bâtiments de hauteur basse ou moyenne (< 5 étages) sont plus faciles à coloniser pour les insectes que sur les immeubles de taille supérieure.

Les toitures végétalisées offrent de nombreux autres avantages:

  • elles augmentent la durée de vie des immeubles;
  • elles protègent le bâtiment contre les variations de température;
  • elles soulagent les canalisations en cas de fortes précipitations, en retenant l'eau de pluie et en la laissant s'évaporer lentement;
  • elles améliorent l'efficacité des installations photovoltaïques par la fraîcheur de l'évaporation;
  • elles créent aussi un lieu de séjour attrayant.


Planification, exécution et entretien des toitures végétalisées requièrent forcément l'expertise de spécialistes et devraient si possible s'intégrer de bonne heure dans le processus de planification, pour satisfaire aux exigences liées à la construction et garantir la qualité écologique et la fonctionnalité.  


La végétalisation des façades et des toits apporte des plus-values considérables telles que la réduction de la chaleur, la rétention des eaux de pluie, l'atténuation du bruit, et la promotion de la biodiversité. Source : Kraus et al. 2019

Toi­tures bio­so­laires

Quand la végétalisation est combinée avec des installations photovoltaïques, les toitures peuvent non seulement promouvoir la biodiversité, mais aussi fournir une énergie produite localement. Ces toitures, dites biosolaires, associent la promotion de la biodiversité et la production d'énergie. Il en existe de nombreux exemples, qui montrent qu'une telle combinaison fonctionne et offre de multiples avantages. Ainsi, la végétalisation accroît l'efficacité du panneau solaire. Les graphiques montrent diverses conceptions et variantes de toitures biosolaires extraites de la brochure Végétaliser les toitures


Toiture biosolaire, avec une disposition verticale des panneaux

Toiture biosolaire, avec une disposition des panneaux en papillon

Toiture biosolaire, avec une disposition simple rang des panneaux

Toiture biosolaire, avec une disposition des panneaux en dôme

Une installation photovoltaïque peut facilement être combinée avec une toiture végétalisée et des structures telles que du bois mort, des pierres et des plans d'eau temporaires. Photo : C. Egger, Detailstudios

Toiture solaire végétalisée dans la ville de Lausanne. Photo : M. Di Giulio

Grâce à une planification anticipée et minutieuse, le toit peut accueillir une installation photovoltaïque, des structures, et de la végétation. Photo : C. Egger, Detailstudios

Conflits d'objec­tifs

Les toitures sont des surfaces précieuses pour la végétalisation et la production locale d'énergie. Ce conflit entre la production d'énergie et la biodiversité peut être résolu grâce aux toitures biosolaires. Les expériences montrent qu'elles fonctionnent bien si la planification et l'installation sont confiées à des spécialistes. Il importe également que les responsables de l'entretien soient attentifs aux spécificités des toitures biosolaires et en garantissent un entretien scrupuleux.  

Synergies

Ré­duc­ti­on de cha­leur

De jour: La végétalisation permet d'éviter une surchauffe et le stockage de la chaleur sur les surfaces et le bâtiment par les plantes et l'eau disponible. Le refroidissement s'effectue par l'évaporation de l'eau via le substrat et les plantes. Les toits végétalisés n'emmagasinent que peu de chaleur. 

De nuit: Les toitures végétalisées refroidissent rapidement la nuit. 

Ge­sti­on des eaux de pluie pro­che de la na­ture

L'agencement des structures du toit doit veiller à créer une couche de rétention. Certaines structures réduisent l'écoulement des fortes pluies de courte durée mais n'ont plus d'effet modérateur en cas de précipitations prolongées, car le substrat est saturé et l'eau s'écoule. D'autres ralentissent l'écoulement et contribuent ainsi à la rétention de l'eau, même en cas de précipitations de longue durée. 

Potentialités et impact

Faible impactImpact modéréFort impact

Biodiversité

Les végétalisations extensives dépourvues de structures ont une faible valeur écologique. 

Les végétalisations intensives simples issues de semences indigènes et dépourvues de structures ont une valeur écologique moyenne. 

Les végétalisations intensives simples et intensives issues de semences indigènes et pourvues de structures, pour la faune p. ex., et d'eau ont une grande valeur écologique. 

Réduction de chaleur

Les végétalisations extensives sans ou avec une faible fonction de rétention réduisent peu la chaleur.  

Dans le cas de végétalisations intensives avec fonction de rétention, la réduction de chaleur est moyenne.  

Les végétalisations bleu-vert avec surfaces de rétention durable assurent une forte réduction de la chaleur.  

Gestion des eaux de pluie proche de la nature

Les végétalisations extensives sans fonction de rétention captent les épisodes pluvieux mineurs. 

Les végétalisations intensives ou extensives pourvues d'une couche de rétention, dont l'écoulement est régulé par un limiteur d'écoulement, stockent les épisodes pluvieux moyens. 

Les toitures végétalisées pourvues d'une couche de rétention régulée peuvent emmagasiner de grandes quantités d'eau de pluie. 

Promotion de l'activité physique

Les toitures végétalisées inaccessibles ne peuvent être utilisées. 

Les toitures végétalisées intensivement, praticables et utilisables sous forme de jardins ou de lieux de détente, offrent une promotion maximale de l'activité physique.

Contact avec la nature

Les toitures végétalisées inaccessibles n'offrent aucun contact avec la nature.

Les toitures végétalisées inaccessibles mais visibles offrent un contact moyen avec la nature. 
 

Les toitures végétalisées intensivement, praticables et utilisables sous forme de jardins ou de lieux de détente, offrent un fort contact avec la nature.

Le ta­bleau pré­sente une vue d'en­semble des po­ten­tia­li­tés et de l'im­pact des me­sures. Les in­di­ca­tions re­la­tives aux sy­ner­gies et aux po­ten­tia­li­tés se fondent sur la lit­té­ra­ture spé­cia­li­sée ainsi que sur les es­ti­ma­tions d'ex­perts, no­tam­ment Da­niel Kel­ler, Stadt­land­schaft GmbH, et Sil­via Op­pli­ger, SVA (As­so­cia­tion suisse des pro­fes­sion­nels de la pro­tec­tion des eaux).

Aides

En bref

Planification, exécution et entretien proche de la nature