Tools:
Tools
Home

Sols nus et sablonneux

Les abeilles des sables et autres abeilles sauvages construisent leurs nids dans le sol ouvert et sablonneux. Photo : A. Krebs

Le sol ouvert laissé par une végétation rudérale clairsemée est une structure précieuse pour les insectes qui nichent dans le sol. Photo : A. Krebs

Les zones de sol nu ou à peine recouvertes de végétation sont des petites structures extrêmement importantes pour d'innombrables insectes, et dont l'importance est souvent sous-estimée. Ils servent de sites de nidification pour les abeilles sauvages et les guêpes solitaires qui nichent au sol, de sites d'alimentation et de développement pour les cicindèles et les fourmilions ou de sites de réchauffement pour les papillons diurnes, les sauterelles et bien d'autres organismes. On trouve des zones de sol ouvert à différents endroits, par exemple sur des talus à la végétation éparse, des prairies et des surfaces rudérales clairsemées, des chemins non goudronnés, des fissures et des bordures de chemins, des parois abruptes, des zones sablonneuses ouvertes, et des tas de sable délaissés.

    Les larves des fourmilions vivent dans le sol, dans les endroits secs et sablonneux. Photo : A. Krebs

    La vipérine et d'autres plantes pionnières ont besoin de surfaces de sol nu et bien ensoleillé. Photo : A. Krebs

    Le sol ouvert laissé par la végétation rudérale clairsemée et les chemins non revêtus sert de lieu de nidification aux insectes. Photo : M. Di Giulio

    Aides