Tools:
Tools
Home

Plantation soucieuse des pollinisateurs

Les abeilles sauvages sont d'importants pollinisateurs des plantes sauvages et cultivées. Elles sont tributaires de deux ressources principales: des fleurs pour leur alimentation et de structures telles que bois mort, sols nus,structures de pierres ou tiges à moelle pour l'installation de leur nid. Environ 45% de toutes les espèces d'abeilles sauvages nicheuses d'Europe centrale sont fortement spécialisées et ne peuvent collecter le pollen nécessaire à l'alimentation de leurs larves que sur les fleurs d'une seule famille végétale ou même d'un seul genre de plantes. Pour promouvoir ces spécialistes ne serait-ce qu'en Europe centrale, il faut des végétaux provenant de 20 différentes familles de plantes et de 28 genres. En milieu urbain, les abeilles sauvages peuvent être encouragées par une sélection ciblée de plantes et une offre en fleurs variée, vaste et permanente. 

Sainfoins. Photo: A. Müller

Epiaires. Photo: A. Müller

Moutardes et autres Brassicacées. Photo: A. Krebs

Chicorées et autres asteracées. Photo: A. Krebs

Pâturages. Photo: A. Krebs

La tanaisie et autres Astéracées. Photo: A. Krebs

Chardons et centaurées. Photo: A. Krebs

Chicorées et autres asteracées. Photo: A. Krebs

Campanules. Photo: A. Krebs

Lotier corniculé et autres trèfles. Photo: A. Krebs

Plantes par­ti­cu­liè­re­ment ap­pré­ciées par les abeilles

Concernant la sélection des végétaux, il faut savoir que toutes les plantes ne conviennent pas au même degré aux abeilles sauvages. En milieu urbain, les fleurs de certaines espèces végétales servent de sources de pollen et de nectar à relativement beaucoup d'abeilles. En font partie les sainfoins, les saules, la tanaisie et autres astéracées, les chicorées, les moutardes et autres brassicacées, le lotier corniculé et autres trèfles, les campanules, les cistes, les chardons et les centaurées ainsi que les vipérines. Les apiacées également, comme les carottes et le cerfeuil, et certaines rosacées telles que la potentille ou les fruits à noyau sont des plantes alimentaires essentielles. 

Il importe donc que la sélection des végétaux veille à respecter une diversité d'espèces indigènes, de plantes et de semences adaptées au site, d'essences d'arbres écologiquement précieuses et de plantes soucieuses des pollinisateurs. Ces mesures permettent de promouvoir et de créer des habitats précieux. 

Aides & autres infos